#9 – Mon Tour de France Laineux – Tricoter la laine de Séraphita (43)

 

 

C’est lors du festival des Fibrophiles que j’ai acheté deux pelotes à Christelle Jeannet. J’ai jeté mon dévolu sur deux solognotes, même si cela n’est pas la spécialité de Séraphita. En effet, elle récolte les laines naturellement colorées de Bizet ou Noir du Velay, et toute la chaîne de transformation est réalisée en France.

Vous pourrez trouver sur ses stands des fils, des filés mains, des nappes et de la laine lavée. Vous pouvez aussi la contacter via mail pour toute information.

J’y ai brodé quelques fleurs avec l’un de mes tout premiers filés mains et les restes d’arc-en-ciel de De Rerum Natura. C’est Bernie des WoolStories qui m’en a donné l’idée dans l’un de ses partages sur Instagram.

Le bas vert est tricoté en Marigold, une filature qui n’existe plus.

Après lavages la laine a perdu une odeur ( de machines ?), s’est assoupli et sent bon !
Pas de patron pour ce gilet. Si vous souhaitez en faire un semblable, il suffit de choisir un modèle raglan, les bords se terminent par quelques mailles au point mousse et une bordure en I-Cord. Les côtes de fin de manche et de bas sont un peu plus longues qu’en règle générale, volontairement.
-> Les coordonnées de Christelle, alias Séraphita sont là !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *